La Permaculture Juliette, Tatiana, William - 2nde 14 & 11

En 1970, deux environnementalistes Australiens, Bill Mollison et David Holmgren créèrent la permaculture.
Issu de la contraction anglosaxonne, le mot permaculture correspond à "permanent agriculture".

La permaculture a pour objectifs de ne se servir que de ressources naturelles (engrais naturels, feuilles...). C’est une nouvelle agriculture qui n’utilise ni les machines ni les pesticides.
Ces nouvelles techniques de jardinage relèvent avant tout de mesures de bon sens : pas de traitements, recyclage des déchets par le compostage, diversification de mise en culture, adoption de façons de faire économes et, plus généralement, systématisation de la lutte contre le gaspillage.
Elle a aussi pour morale de "Prendre soin de la Terre, prendre soin des êtres humains, créer l’abondance et partager équitablement".

Le cœur de la permaculture se situe surtout au niveau de son design qui a pour but de recréer des systèmes intégrés à la manière des écosystèmes naturels, c’est pour cela que les cultures en permaculture sont souvent en forme de buttes en lasagnes.
Les lasagnes relèvent d’une culture en butte particulière : Tout d’abord, il faut recouvrir le terrain de cartons puis mettre des couches successives de matière fraîches (=matières azotées) et de matières sèches (=matières carbonées).

Enfin, la permaculture est une réaction face à la société industrialisée et de consommation pour promouvoir de nouvelles techniques plus durables.

Juliette, Tatiana, William - 2ndes 14 & 11

Sources :
- Elger, Robert. Découvrir la permaculture : petit manuel pratique pour commencer. Rustica éditions, 2016.
- Pons, Nelly. Débuter son potager en permaculture. Actes Sud, 2017.
- Chauffrey, Joseph. Mon petit jardin en permaculture. Durable, esthétique et productif ! Terre vivante, 2017.