Accueil > "Vie lycéenne" > Des projets pédagogiques > Théâtre de Sartrouville > Les Post-it d’Évariste Galois (2001-2002)

Les Post-it d’Évariste Galois (2001-2002)

Quelques post-it de lycéens glanés par Mohamed Kacimi
(année scolaire 2001-2002)

 

L’ange
Est un chat de gouttière
Qui neige
dans la décharge municipale
crustacé
saleté
charade
c’est ça la voûte céleste

 

Le néant
est une poussière d’étoiles.

 

Le silence,
rêve de Dieu
avec passion

 

Rêver de paix
C’est rêver simplement.

 

Un homme libre
C’est un homme amoureux
D’un pays, d’une région,
Ou d’un paysage.

 

Inconnue planète
Perdue
Dans la tristesse.

 

Dieu
C’est un couple d’amants
Tombé dans le néant

 

1 chat + 1 glaçon = troyennes

 

La plage c’est un dentiste athée.

 

Seul un étranger
Fait le bonheur du miroir.

 

Amour orthodoxe
Je viens de deux mondes
Opposés par la mère.

 

Je n’ai pas de destinée
Mais j’ai un but précis.

 

Qui suis-je ?
Je me recherche moi-même.

 

La Terre,
Refuge de toutes les personnalités
N’a pas de limites.

 

Chaque poème attire tout ce qu’on trouve dans le Monde.

 

Qui suis-je ?
Je reviens de moi-même.

 

Le rien est le tout
Chaque âme compose un tout

L’univers est fait de nous
Physiquement et avec nos sentiments.

 

Le mystère de l’amour
Le désir de l’introuvable
De l’intouchable
De l’impalpable
De l’inconnu

La recherche aveugle et lucide
D’un être ou plutôt d’un coeur.

 

Je suis un rien du tout.

 

L’âme
Elle ne fait partie d’aucun monde
Sauf du sien.

 

La vie se déplace
Elle s’échappe et va là où elle veut.

 

Mais qui êtes-vous ?
Le ciel ou l’amour
Ou tout simplement
Le reflet de chaque être

La personne que l’on aime
Ou tout simplement rien ?

 

Le vent
Le miroir
C’est ton ego.

 

Mais on meurt quand ?

 

Le temps
Est un mystère de la beauté

 

Je suis d’ici
Je suis de là
Je suis du midi
Je ne suis pas
Je suis malheur
Je suis tristesse
Je suis malheur
Je suis paresse
Moi je suis tout
Mais d’heure en heure
Mes états d’âme
Ne sont que leurres.

 

Mon lieu est sans place
Mon chemin est sans traces.

 

J’aime pas le théâtre, mais comme c’était pas du vrai théâtre
comme Mollière, alors c’était pas mal.

 

Le théâtre, c’est scotchant, mais c’est normal, la culture
on a pas l’habitude.

 

Moi, j’aime tous les dialogues.

 

Je ne sais pas pourquoi à la fin les spectacles sont
toujours ennuyeux.

 

Le théâtre c’est mieux qu’une heure de cours, normal.

 

Original, le théâtre, mais après on se pose des questions,
ce qui n’est pas normal.

 

Avec le théâtre, faut-il faire confiance à notre raison ou à
nos sens ?

 

Au théâtre, il ne faut pas regarder les autres mais
soi-même, car toute personne est unique.

 

C’est quoi ce délire, moi je capte pas !


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Évariste Galois - Sartrouville (78) (académie de Versailles)
Directeur de publication : Madame NATTA